Suivez Rolex sur WeChat en scannant le code QR.
Mouvement Perpetual à haute performance de Rolex

LES MOUVEMENTS PERPETUAL

Éloge de l’invisible

À l’abri dans son boîtier étanche, le mouvement Perpetual est invisible pour le porteur de la montre. Seuls les horlogers certifiés Rolex peuvent y accéder au moyen d’outils spéciaux.

Lorsqu’on a la chance de le voir, on admire ce mécanisme élaboré, que sa performance chronométrique a rendu célèbre dans le monde entier, pour ce qu’il est : un travail d’artiste, un univers miniature magnifique, une myriade de formes, de volumes, de couleurs et de surfaces, certaines polies, d’autres satinées, d’autres encore perlées, toujours avec un soin infini et dans le plus absolu respect des traditions horlogères.

Lire la suite
Rolex Bienne - The Movement

UNE ARCHITECTURE COMMUNE

Précision, robustesse, fiabilité

Mouvement à remontage automatique du Rolex Daytona

CHRONOMÈTRE superlatif

Une histoire de précision

Le sceau vert qui accompagne chaque montre Rolex symbolise son statut de Chronomètre Superlatif. Ce titre exclusif atteste qu’elle a subi avec succès une série de contrôles finaux spécifiques menés par Rolex dans ses propres laboratoires et selon ses propres critères en complément de la certification officielle COSC de son mouvement. Ces tests sans égal portant sur la précision chronométrique après emboîtage, l’étanchéité, le remontage automatique et l’autonomie repoussent les limites de la performance. Ils font de Rolex le standard d’excellence en matière de montre mécanique. Le sceau vert s’accompagne en parallèle d’une garantie de cinq ans s’appliquant à tous les modèles Rolex.

Le sceau de Chronomètre Superlatif Rolex

L’OSCILLATEUR

Le gardien du temps

Dans une montre mécanique, l’oscillateur est le gardien du temps. Composé d’un spiral et d’un balancier, cet organe régulateur détermine la précision de la montre par la régularité de ses oscillations. Rolex a combiné un savoir-faire et des moyens exceptionnels pour concevoir et produire ce couple inséparable et stratégique.

Cinq années de recherche ont été nécessaires à Rolex pour créer et faire breveter le spiral bleu nommé Parachrom. Fabriqué dans un alliage paramagnétique, il est insensible aux champs magnétiques et jusqu’à dix fois plus résistant aux chocs que les spiraux traditionnels. Dans l’histoire de l’horlogerie, la couleur bleue unique du spiral a toujours été un signe de prestige, réservé aux montres les plus précises.

Spiral Parachrom de Rolex
Amortisseur de chocs Rolex
Paraflex
pa • ra • flex
  1. Amortisseur de chocs exclusif haute performance, développé et breveté par Rolex en 2005.
  2. Permet aux montres Rolex d'être jusqu'à 50 % plus résistantes aux chocs.
  3. La géométrie innovante de son ressort, conçue par modélisation 3D, le maintient fermement en place pour éviter toute déformation.
  4. Homologué à la suite d'épreuves de résistance aux chocs et de nombreux tests en laboratoire.
  5. Un composant minuscule qui fait toute la différence.
  6. Dans l'unique esprit Rolex.

L’ÉCHAPPEMENT

La clé du temps

Vous êtes-vous jamais demandé pourquoi une montre mécanique faisait « tic-tac » ? Ce bruit est produit par l’échappement, un composant stratégique qui joue un rôle clé dans la mesure du temps par le mouvement. « Tic » : une dent de la roue d’échappement s’arrête net contre l’une des palettes de l’ancre. Puis, dégagée par le balayage circulaire de l’oscillateur, l’ancre laisse « échapper » la roue qui reprend sa course pour venir à nouveau buter net contre la seconde palette de l’ancre : « tac ».

La fourche de l’ancre poursuit son alternance pendulaire à l’infini, venant heurter les dents obliques de la roue d’échappement précisément 28 800 fois par heure (14 400 « tics » et 14 400 « tacs »). Soit 250 millions de fois par an. Nous nous trouvons au cœur du mouvement Rolex Perpetual, où se conjuguent vitesse et précision chronométrique.

Échappement Rolex

L’ORIGINE
DE LA MENTION

Le saviez-vous ?

« Superlative chronometer officially certified »

Historiquement, une montre pouvait être conçue comme un chronomètre par son fabricant afin de démontrer sa haute précision, ce qui présente évidemment un risque de fraude. Pour garantir la qualité de ses chronomètres, Rolex a décidé de les faire certifier officiellement, en dépit des coûts et du temps supplémentaires que cela implique. Pour marquer sa spécificité, la marque a changé l'inscription sur les cadrans à la fin des années 1930, passant de « Chronomètre » à « Officiellement Certifiée Chronomètre ».
En 1951, la certification officielle devint obligatoire. Rolex décida de se différencier de ses concurrents en obtenant des « certificats avec mention » (certificats de performance supérieure). Conformément aux anciens règlements, les mouvements démontrant leur supériorité lors des tests recevaient un certificat avec la citation « résultats particulièrement satisfaisants ». À la fin des années 1950, Rolex lança une nouvelle génération de mouvements. Ceux-ci étaient trois fois plus précis que ce qui était demandé pour obtenir une mention.

Afin de définir ces qualités exceptionnelles, Rolex inventa la notion de « Superlative Chronometer ». Cette désignation sera par la suite ajoutée à la description présente sur les cadrans jusqu'alors, formant ainsi le célèbre « Superlative Chronometer Officially Certified ». Les certificats chronomètre avec mention disparaissent en 1973. Cependant, l'inscription établie par Rolex demeure, rappelant la quête d'excellence et le rôle de pionnier de la marque dans le domaine de la chronométrie.

Lire la suite
Chronomètre Superlatif Rolex